Passage difficile! Imprimer
  
Mercredi, 07 Novembre 2012 17:57

 

Chantonnay_85_Bocage_002

En randonnée, il arrive que certains passages soient envahis par la végétation, voire tout simplement qu’ils n’existent plus. Au printemps, lorsque la végétation commence à pousser, pour peu que les conditions climatiques soient favorables, les layons et autres sentiers, drailles, sentes ou pistes disparaissent sous une abondance de verdure. C’est là l’une des constantes du voyage à cheval. Le cavalier randonneur doit être capable de retrouver et suivre les itinéraires en toutes circonstances.

Nous sommes ici en Vendée, dans la région de Chantonnay, à l’approche d’un gué sur le Grand Lay. Le chemin principal utilisé par les pédestres emprunte une petite passerelle impraticable aux chevaux. Ceux –ci doivent quitter l’itinéraire un peu avant la passerelle et descendre vers le gué. Les piétons ayant été plus nombreux, le chemin principal est resté bien marqué, mais la variante cavalière est envahie par les orties et autres plantes luxuriantes. Elle a quasiment disparue.

La vigilance s’impose donc pour ne pas louper l’entrée du gué et éviter les piqures d’orties !

Mis à jour ( Mercredi, 07 Novembre 2012 18:03 )